Saintes : "Ne rouvrez pas les écoles le 11 mai !"

Saintes : "Ne rouvrez pas les écoles le 11 mai !"

Lundi 04 mai à 16h30, par Paul Nouzarede

L'union locale de la CGT de Saintes a envoyé un courrier aux élus de l'agglomération, du Département, mais aussi de la Région. Le syndicat demande tout simplement de ne pas rouvrir les écoles le 11 mai, comme c'est pourtant prévu, progressivement, par le gouvernement. Selon leurs responsables, le risque serait trop grand.

Le syndicat s'appuie sur les inquiétudes des parents d'élèves, mais aussi des personnels et des enseignants. Il estime que les conditions ne sont pas remplies pour un accueil conforme aux impératifs drastiques d'une lutte efficace contre l'épidémie. "Y aura-t-il des masques FFP2 ?", s'interroge Michel Deshayes, de l'union locale de la CGT de Saintes. S'il n'y en a pas, le risque de contamination existera, dit-il. 


L'ÉCOLE COMME GARDERIE ?

Le syndicat estime que la réouverture des crèches, écoles, collèges, et lycées, c'est d'abord pour permettre aux parents de reprendre le travail. "Le gouvernement envoie au front, mais sans protection, les salariés de ce pays", enrage Michel Deshayes. Selon le syndicaliste, la réouverture des écoles conduirait à ce que l'épidémie reparte de plus belle. "En clair, il faut remettre au travail la population, quels que soient les risques encourus par les salariés", ajoute-t-il. 

Dans sa lettre aux élus, la CGT conclue avec ces mots : "Votre refus de réouverture sera un acte de responsabilité politique fort. Charge au gouvernement de prendre les siennes".

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40