Des plages rouvertes pour le week-end de l'Ascension ?

Des plages rouvertes pour le week-end de l'Ascension ?

Mardi 12 mai à 12h00, par Paul Nouzarede

Pour l'instant, un décret stipule que toutes les plages sont fermées, et que ce sont les maires qui doivent demander une dérogation validée par le Préfet. Ce lundi, l'assemblée des élus du littoral, présidée par le maire de Châtelaillon, Jean-Louis Léonard, s'est réunie autour du sous-préfet de Rochefort, Jean-Paul Normand. Tous les territoires étaient représentés : les Pays Rochefortais, Oléronnais, Marennais, Royannais, Rochelais, et Rétais.

Lors de la réunion, le principe de "plage dynamique" a été retenu. Les activités physiques, la promenade, et la baignade seraient autorisées. En revanche, impossible de s'allonger sur le sable pour profiter et bronzer. Les rassemblements de plus de 10 personnes seraient aussi interdits. Les élus auront également la possibilité de décider quelles seront les plages rouvertes ou non.


COMMENT FAIRE RESPECTER LES RÈGLES ?

Désormais, les communes doivent présenter un plan de réouverture de leurs plages, en indiquant notamment leurs moyens pour faire respecter les règles de distanciation sur les plages. "Cela peut être la police municipale, par exemple à La Rochelle", explique Jean-Louis Léonard, "ou des agents recrutés par les municipalités"

En tout cas pour le maire de Châtelaillon, c'est bien le principal problème des élus. Ils devront convaincre les services de l'État que les règles seront bien respectées. "Les communes sont dans le besoin de rouvrir des plages, et la plupart en ont les moyens", ajoute-t-il. 

Pour sa commune, Jean-Louis Léonard assure que le dossier devrait être sur la table des services de l'État ce mercredi après-midi. La décision finale pourrait tomber pour ce week-end au mieux, ou pour le week-end de l'Ascension au pire.

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40