Périgny : La Poste refuse l'entrée à une maman à cause de son bébé

Périgny : La Poste refuse l'entrée à une maman à cause de son bébé

Jeudi 14 mai à 16h00, par Paul Nouzarede

C'est une mésaventure assez surprenante que Laure n'a pas digéré. Cette maman venait déposer une enveloppe au centre de tri de Périgny, près de La Rochelle, ce mercredi soir. Mais lorsqu'elle s'est placée dans la file d'attente avec son bébé de onze mois dans les bras, il lui a été demandé de faire demi-tour.

La personne chargée de réguler les flux à l'entrée lui a en effet signifié que les enfants en bas âge ne sont pas autorisés à entrer dans le centre de tri à cause des mesures sanitaires. "J'étais stupéfaite", explique Laure. Quelques minutes après, elle est revenue à la charge pour tenter de comprendre. "J'ai demandé à cette personne si mon bébé était un pestiféré", explique-t-elle. Laure est finalement partie, sans déposer son courrier.


UN CAS QUI N'EST PAS ISOLÉ

Mais Laure n'en est pas restée là. Une fois rentrée chez elle, encore passablement énervée, elle a publié son histoire sur les réseaux sociaux et rédigé des avis négatifs sur la page Google du centre de tri de Périgny. Laure a également alerté le défenseur des droits de l'enfant. "Refuser l'accès à un enfant dépendant de ses parents est illégal", peste Laure.

Visiblement, ce n'est pas la première fois qu'un parent se voit interdit d'accéder à un centre de tri. "La personne qui m'a refusé l'entrée m'a dit que je n'étais pas la seule à qui cette mésaventure est arrivée", explique Laure.

Le pôle régional de La Poste a tenu à réagir. D'abord en s'exusant auprès la cliente. Puis en expliquant la raison de ce refus. Une mauvaise communication ou une incompréhension des consignes du vigile serait en cause. 

Autres articles dans le même thème

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40