Oléron : les campings délaissés à cause de la crise sanitaire ?

Oléron : les campings délaissés à cause de la crise sanitaire ?

Vendredi 24 juillet à 08h34, par Paul Nouzarede

On ne peut pas dire qu'il y a foule dans les campings oléronais en cette fin de mois de juillet. Les professionnels ne sont pas très enthousiastes. Tout comme Sylvie Chastanet, la présidente de l'association oléronaise de l'hôtellerie de plein-air.

Il reste encore beaucoup de place dans les campings, en particulier sur les emplacements nus, ceux où les toiles de tente sont installées."Depuis la dernière allocution d'Emmanuel Macron, nous avons moins de réservations", explique Sylvie Chastanet.


Du mieux en août et en septembre ?

Les chiffres viennent appuyer le ressenti. "Seulement 30% des emplacements nus sont occupés pendant cette deuxième quinzaine du mois de juillet", précise la président de l'association oléronaise de l'hôtellerie de plein-air. Alors quelle explication ? "Peut-être celle des sanitaires collectifs", répond Sylvie Chastanet. "Les vacanciers ont peut-être des appréhensions".

Le seul moyen de relever la tête, c'est que les mois d'août et septembre soient bien meilleurs. "Les campings de l'île d'Oléron seront bien remplis la première quinzaine du mois d'août", ajoute Sylvie Chastanet. En revanche, pour l'instant, les réservations se font encore un peu attendre pour la fin de la saison estivale.

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40