logo

Sondage

COVID : Prêt(e) pour un reconfinement général ?

Royan : la CARA réfléchit à des moteurs à hydrogène pour ses navettes maritimes

Royan : la CARA réfléchit à des moteurs à hydrogène pour ses navettes maritimes

Lundi 19 octobre à 10h02

actualite

L'agglomération de Royan s'est fixée l'objectif de faire fonctionner ses navettes de façon complètement propre.

Rallier Le Verdon depuis Royan sur un bateau qui ne rejette pas de fioul. Aujourd'hui, ce n'est pas le cas, mais cela pourrait changer. La CARA (Communauté d'Agglomération Royan Atlantique) s'est fixé un objectif ambitieux : faire fonctionner ses navettes maritimes grâce à des moteurs à hydrogène. La collectivité forme une commission spécialement dédiée à ce sujet.

"C'est la meilleure solution" pour que les navettes soient complètement propres, explique Bruno Dujean, le maire de Chenac Saint-Seurin d'Uzet, conseiller communautaire à la CARA et membre de la commission. Avec ce système, les moteurs ne rejettent que de l'eau. 

Ce n'est pas encore fait

"Nous n'en sommes qu'au tout début", tempère Bruno Dujean, très intéressé par le sujet. Pour lancer véritablement les travaux de la commission, il faut encore trouver les techniciens, les chimistes, "des personnes plus compétentes que moi", ajoute l'élu. 

Pas si simple de réaliser des moteurs à hydrogène. "Le seul défaut, c'est que c'est très inflammable et explosif", souligne Bruno Dujean. Il faut donc produire l'hydrogène sur la navette maritime, sans en avoir une grosse réserve car trop dangereux. Aucun objectif n'a été fixé par la CARA. Il va certainement falloir attendre quelques temps avant de voir un moteur à hydrogène sur les navettes maritimes.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème