logo

Sondage

COVID : Prêt(e) pour un reconfinement général ?

Rochefort : le maire menacé de mort sur les réseaux

Rochefort : le maire menacé de mort sur les réseaux

Jeudi 22 octobre à 19h20

actualite

Hervé Blanché n'en revient pas de la violence de certaines réactions à l'extension du port du masque en ville.


"Il faut un rappel à l'ordre" nous a-t-il confié, après avoir découvert cette réaction ultra-violente (d'une militante PCF selon son profil Facebook) sur la page de la ville expliquant la décision préfectorale : "le maire de cette commune mérite d'être descendu et sa mairie plastiquée" avant de reprendre "il faut une révolution générale (...) tous dans la rue et aux armes ". L'internaute s'est fait rappeler par une autre qu'elle a tenu des propos pouvant la mener au tribunal. D'autres réactions, moins violentes, appellent à la désobéissance "ne mettez pas vos masques, ne montrez pas vos papiers", mais beaucoup saluent une décision en faveur de la protection des populations. De nombreuses autres communes de Charente-Maritime ont demandé au préfet de prendre des arrêtés dans le cadre de l'urgence sanitaire.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème