logo

Sondage

COVID : Prêt(e) pour un reconfinement général ?

La Rochelle: les commerçants "non essentiels" ont manifesté devant la Préfecture

La Rochelle: les commerçants "non essentiels" ont manifesté devant la Préfecture

Vendredi 20 novembre à 17h09

actualite

Les "non essentiels", comme ils s'appellent, ont manifesté ce vendredi après-midi. Ils demandent leur réouverture rapide.

Ce n'est pas vraiment dans leurs habitudes, mais les commerçants ont manifestés devant la Préfecture de La Rochelle ce vendredi après-midi. Ils ont exprimé leur ras-le-bol des mesures sanitaires. Les "non essentiels", comme ils s'appellent, étaient environ 300 aux côtés aussi de personnes simplement venues soutenir l'action. Une mobilisation importante qui illustre bien un véritable malaise.

"Sports et loisirs ... Fermés pour la France ! Intermittents du spectacle ... Fermés pour la France !". L'organisatrice du rassemblement, Karine Lost, une coiffeuse à Dolus d'Oléron, a égrainé la liste des professionnels qui subissent de plein fouet les mesures sanitaire. Des commerçants à bout, après trois semaines de fermeture.


Les commerçants dits "non essentiels" rassemblés devant la Préfecture de La Rochelle (©Photo : E. Bidaux - Demoiselle FM).


Leur fermeture ne passe pas


Tous veulent continuer à vivre, disent-ils. "La situation est grave et on devrait décider ce qu'on peut faire nous-mêmes", explique Lise Pantou, qui tient un magasin de vêtements pour enfants. "On est en colère", résume Carine Jarry, vendeuse de textile sur les marchés.


Un panneau en forme de cercueil dans le dos d'un commerçant venu manifester (©Photo : E. Bidaux - Demoiselle FM)

L'incompréhension règne dans les rangs des manifestants. Magalie Lenglet, qui gère une brasserie, explique que "les mesures barrières ont été difficilement mises en place dans les restaurants ou dans les bars". Elle s'étonne donc que ces mêmes commerces soient, depuis, fermés.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème