logo

Sondage

Aimeriez vous une page Facebook spéciale Studiosports?

Minoterie de Courçon détruite : "On vise l'avenir", assure le directeur

Minoterie de Courçon détruite : "On vise l'avenir", assure le directeur

Mercredi 24 février à 15h02

actualite

Il n'y aura pas de chômage technique à la minoterie, et le moulin sera reconstruit à l'identique d'ici à un an.

Les farines de Courçon continueront d'alimenter les boulangers. Promesse de Denis Riffaud, le directeur de la minoterie coopérative dévastée par un incendie le jeudi 18 février. "Pas question de renoncer", ont indique les adhérents de la coopérative. Le Conseil d'administration réuni ce mardi a décidé de reconstruire le moulin.

Le moulin sera à l'image de celui de 1927 détruit par les flammes. Un chantier qui se visiterait, un peu comme celui de l'Hermione à Rochefort. "On regarde devant", assure le directeur, qui indique que le démontage de la minoterie débute cette semaine. "Dans un an au plus tard, le moulin sera reconstruit", ajoute Denis Riffaud.


Pas de chômage technique

Il y aura un projet innovant autour de l'agro-tourisme, dont l'objectif est "de relier l'agriculteur au consommateur", explique Denis Riffaud, qui souhaite "alimenter cette notion de territoire et de nourriture". (©photo d'illustration - Infiniment Charentes)

Grâce à l'aide de minoteries voisines, l'activité va se poursuivre pendant l'année nécessaire à la reconstruction. "L'idée est de continuer à alimenter nos boulangers", assure le directeur de la minoterie. Conséquence, et pas des moindres, il n'y aura pas de chômage technique sur le site, "pour mieux rebondir demain"

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème