logo

Sondage

COVID : faut-il rouvrir les boîtes de nuit ?

Oléron : attention aux nids d'oiseaux sur les plages

Oléron : attention aux nids d'oiseaux sur les plages

Vendredi 23 avril à 15h20

actualite

Les œufs du gravelot à collier interrompu sont très peu visibles dans le sable, par exemple.

Regardez bien où vous mettez les pieds si vous allez sur la plage en ce moment. Vous pourriez écraser par inadvertance des nids d’oiseaux. En l’occurrence ceux des gravelots à collier interrompu. Il s’agit d’un petit oiseau assez haut sur pattes, un peu plus gros qu’un merle noir. Il est blanc avec le dos marron clair. On les voit beaucoup sur l’île d’Oléron, ainsi que sur la Presqu’île d’Arvert notamment.

Et les gravelots pondent leurs œufs à même le sable. À cette période, ils creusent de petits trous dans lesquels ils mettent les œufs pour les couver. Et ils sont très difficiles à repérer. Il faut donc faire extrêmement attention. "Il faut rester à distance si on en voit", explique Élisa Daviaud, chargée d'étude à la LPO, la Ligue pour la Protection des Oiseaux. 


Une espèce à surveiller

Les gravelots envoient d'ailleurs des signaux pour montrer à l'Homme qu'il n'est pas le bienvenu. "Il fait semblant d'être blessé pour qu'on le suive sans découvrir le nid", ajoute Élisa Daviaud. En Charente-Maritime, on ne compte qu’une quarantaine de couples de gravelots à collier interrompu. C’est pour cela d’ailleurs que la LPO mène un programme d’action et de conservation avec le Parc naturel marin.

L'espèce n'est menacée d'extinction, mais "elle est à surveiller". Élisa Daviaud a donc un seul message à faire passer : "si vous voyez des œufs de gravelots, contactez la LPO en signalent l’endroit exact du nid". La Ligue pourra alors installer une petite clôture autour du pour protéger les œufs au maximum. (©photo : CPIE Marennes-Oléron)

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème