logo

Sondage

COVID : faut-il rouvrir les boîtes de nuit ?

Agglo de Royan : "un médecin par commune, c'est fini" concluent deux études

Agglo de Royan : "un médecin par commune, c'est fini" concluent deux études

Jeudi 03 juin à 08h55

actualite

Les élus ont pris connaissance des deux études portant sur l'offre de médecine sur le territoire.

Dans l'agglomération Royan-Atlantique, les élus ont pris connaissance ce mercredi de deux études portant sur l'offre de médecine sur le territoire. La conclusion à retenir : "un médecin par commune, c'est fini". (©photo d'illustration)

La première étude, plutôt quantitative, a mis en évidence des inadéquations entre la demande de la population et l'offre proposée, avec de grosses disparités d'une partie à l'autre du territoire. "L'offre de soins est basse voire absente sur certaines communes, et on constate une faible densité sur la ville de Royan", explique Stéphanie Bigot, directrice d'étude du cabinet COMPA.


Fini les journées à rallonge

La seconde étude, plus qualitative, a révélé le besoin des professionnels de travailler en réseau ou en groupe, mais pas seuls, et l'évolution des pratiques des médecins par exemple. Ils ne souhaitent pas exercer, comme leurs aînés, tous les jours du matin au soir.

Pour le docteur Dépinois, "nous sommes à un tournant d' l'organisation du système de soins primaires". Pour lui, les jeunes praticiens n'ont plus envie de travailler comme leurs prédécesseurs. "Ce n'est plus du tout le mode travail attendu et désiré", dit-il. 

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème