logo

Sondage

Partez-vous en vacances cet été ?

La Rochelle: un collectif dit non à la possible démolition de l'église St-Joseph

La Rochelle: un collectif dit non à la possible démolition de l'église St-Joseph

Lundi 19 juillet à 11h59

actualite

Le diocèse veut vendre le bâtiment vétuste, et le promoteur Bouygues Immobilier s'est positionné.

L’église St-Joseph de Port-Neuf, à La Rochelle, va-t-elle être détruite ? Les lieux ont été mis en vente par le diocèse. La faute à la vétusté du bâtiment et le manque de fidèles. L’idée est de vendre pour trouver un autre endroit plus petit et en meilleur état. Le promoteur Bouygues Immobilier s’est donc positionné. Pour l’instant, aucun dépôt de permis. (©photo : Google Maps)

Le sujet inquiète les riverains, qui ne veulent pas voir cette église remplacée par des logements. Le "Collectif des castors de Port-Neuf" s’est ainsi créé. Ses membres ont rencontré le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine, ainsi que d'autres élus municipaux ce jeudi 15 juillet. Le collectif souhaite que la municipalité utilise son droit de préemption. Autrement dit qu’elle rachète l’église pour éviter que l’édifice ne tombe dans les mains du promoteur.


Que faire de l'église ?

Pour l’instant, rien n’est fait, loin de là. "Rien n'est figé à ce jour, mais on est sur un discours où la ville ne peut pas préempter tous les bâtiments", précise Nathalie Houlbert, la porte-parole du "Collectif des castors de Port-Neuf". Elle rappelle que l'idée du collectif n'est pas de faire le procès du promoteur ou de la municipalité, mais de simplement éviter "une démolition d'un lieu qui a une histoire et une architecture particulière".

Une pétition a été mise en ligne sur le site www.mesopinions.com. Le collectif ne veut surtout pas démolir ce lieu pour en faire des logements. "On est preneurs pour trouver des solutions", ajoute Nathalie Houlbert. Pourquoi pas "un tiers lieu pour mélanger les jeunes et moins jeunes sur des événements socio-culturels", dit-elle. Une nouvelle rencontre est prévue très bientôt entre le collectif et la mairie.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème