logo

Sondage

Cet hiver, ski ou pas ski ?

Poubelles jaunes : vers une harmonisation du traitement des déchets

Poubelles jaunes : vers une harmonisation du traitement des déchets

Mercredi 20 octobre à 14h46

actualite

Les intercommunalités de Rochefort, Royan, Marennes et Oléron vont s'unir pour le traitement des déchets des sacs jaunes.

Comment gérer le tri des poubelles jaunes des agglomérations de Royan, Rochefort, Marennes et Oléron ? Un sujet évoqué ce mardi 19 octobre 2021, lors du comité du SIL, le Syndicat Intercommunautaire du Littoral, qui gère le centre multifilières à Échillais. Vous le savez, ce sont les agglomérations ou communauté de communes qui ont la compétence du traitement des poubelles jaunes. Mais le SIL souhaite harmoniser tout ça. De façon à ce qu’il n’y ait plus qu’une seule et même entité qui gère le traitement. Le Syndicat va donc devenir compétent pour le tri. 

Pour l’instant, le problème, c’est que la quantité de déchets des poubelles jaunes n’est pas suffisamment importante pour que le SIL ait sa propre unité de tri. "On a aujourd'hui 14.000 tonnes de déchets issus de la poubelle jaune, ce n'est pas suffisant, ce n'est pas rentable, cela nous coûterait trop cher", précise Didier Simonnet, le président du SIL. (©photo : Demoiselle FM - P. Nouzarede)


Objectif : faire baisser la facture

Il reste donc deux hypothèses : soit faire un appel d’offres classique pour déterminer qui s’occupera du traitement, soit s’associer avec d’autres collectivités pour que le tonnage soit plus conséquent. "Il faut avoir entre 40.000 et 50.000 tonnes de déchets de la poubelle jaune, donc si on s'associait avec l'agglomération de la Rochelle on serait au-dessus", explique Didier Simonnet. Si le SIL venait à s’allier avec l’agglomération de La Rochelle et Cyclad pour le traitement des bacs jaunes, les déchets seraient envoyés au centre de tri de Salles-sur-mer. À condition de l’agrandir.

L’objectif, derrière tout cela, ajoute Didier Simonnet, c’est d’atténuer l’augmentation des coûts. "Quoi qu'il arrive, ça coûtera plus cher, donc notre objectif est de se demander comment faire baisser la facture ou du moins l'augmenter le moins possible". Extrait de l'interview de Didier Simonnet : 

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème