logo

Sondage

Davantage de TER, vous êtes

Etaules: le garde champêtre à la tête de la fédération nationale

Etaules: le garde champêtre à la tête de la fédération nationale

Lundi 09 mai à 17h07

actualite

Christian Comin a été élu il y a un mois. Il souhaite valoriser une profession appréciée par les élus et les administrés

C’est le patron des gardes champêtres de France. Rencontre avec Christian Comin, qui exerce à Etaules, en Pays Royannais, et qui a été élu il y a un peu plus d’un mois à la tête de la fédération nationale. Un garde champêtre de terrain, multi-tâches, sécurité, prévention,  police de la chasse, pêche, gestion des déchets, ou encore  protection de l’environnement. Il compte bien défendre la profession. Reportage : E.Bidaux 

Christian Comin est à Etaules depuis 15 ans, son métier c’est sa passion. Une profession qui privilégie la proximité et le lien social. "Quand on exerce dans des communes à taille humaines, on connait les gens. on fait traverser les enfants, on les voit ensuite dans leur vie d'adulte. On a aussi la police funéraire, on  accompagne  les familles dans le deuil, on a cette proximité très prégnante", rappelle t-il.


Valoriser la profession et renforcer la formation.


Christina Comin compte bien défendre ses collègues au plus haut niveau, en particulier pour la  revalorisation de la profession et le déroulement de carrière. "Aujourd'hui, les garde champêtres sont cantonnés à la catégorie C, on cherche à revaloriser ce cadre d'emploi, notre formation est aussi essentielle. On se doit d'être professionnels, c'est très important", souligne t-il.

Le métier de garde-champêtre a la côte, de plus en plus de collectivités veulent en recruter, mais pour Christian Comin, les concours de recrutement ne sont pas assez nombreux. On compte actuellement environ mille garde-champêtres en France, dont une trentaine en Charente Maritime.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème