logo

Sondage

Davantage de TER, vous êtes

Charente-Maritime : des aloses en danger d'extinction font l'objet de captures

Charente-Maritime : des aloses en danger d'extinction font l'objet de captures

Vendredi 13 mai à 14h27

actualite

L'EPTB Charente mène une opération depuis trois ans à la passe à poissons de Saint-Savinien.

Des poissons-migrateurs menacés d’extinction sont étudiés en Charente-Maritime. L’EPTB Charente travaille en collaboration avec le Département. Depuis trois ans, des professionnels mènent une opération de piégeage, à Saint-Savinien au niveau de la passe à poissons. Ils étudient les aloses, espèces menacées, donc. 

Ces poissons migrent entre la mer et les eaux douces comme le fleuve Charente où ils viennent se reproduire. Pour les étudier, il faut les capturer. "On veut en connaître le nombre, et à terme les marquer pour les suivre lorsque ces poissons-migrateurs remontent la Charente", précise Audrey Postic-Puivif, cheffe de projet à l'EPTB Charente. Elle en profite pour signaler que cette action est menée dans le cadre d'un programme pluriannuel avec CAPENA et l'association MIGADO, soutenue financièrement par l'Agence de l'eau Adour-Garonne, la Région Nouvelle-Aquitaine et des fonds européens FEDER.


Une espèce en danger critique

Alors, pourquoi les espèces d'aloses sont-elles en danger ? D'abord, c'est un constat fait depuis une quinzaine d'années. Les causes de la raréfaction, elles, sont multiples. "C'est difficile d'identifier les causes simplement avec le piégeage", souligne Marc-Antoine Colleu, de l’EPTB Charente. "C'est l'homme qui, en modifiant la rivière, modifie l'habitat des espèces et donc induit moins de reproduction", ajoute-t-il.


La passe à poissons où interviennent les équipes d'EPTB Charente. (©photo : EPTB)

Mécaniquement, les effectifs des populations déclinent petit à petit, pour se retrouver sous le seuil critique de danger d'extinction de l'espèce. L'EPTB Charente mise donc beaucoup sur ces actions de piégeage pour affiner les recherches, de façon à connaître les bonnes périodes pour la capture en vue de glisser une puce sur les aloses. Les suivre permettra certainement d'identifier plus précisément les causes de raréfaction de l'espèce.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème