logo DAB+

Sondage

Davantage de TER, vous êtes

Anti-bassines : les préfets tentent de limiter la venue des manifestants

Anti-bassines : les préfets tentent de limiter la venue des manifestants

Jeudi 27 octobre à 14h44

actualite

Les préfets de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres ont pris des arrêtés en vue de la manifestation samedi 29 octobre.

Le préfet de Charente-Maritime prend des dispositions en vue de la manifestation anti-bassines samedi 29 octobre 2022 dans les Deux-Sèvres. Un important rassemblement est prévu à Sainte-Soline à l’appel de plusieurs organisations. Beaucoup de monde est attendu. Le préfet des Deux-Sèvres a déjà interdit toute manifestation sur la commune et celles environnantes.

Voilà que son homologue de Charente-Maritime, Nicolas Basselier, publie un arrêté lui aussi. Il interdit la circulation des engins agricoles sur plusieurs communes autour de Mauzé-sur-le-Mignon. Un moyen d’empêcher la venue des agriculteurs dans la ville deux-sévrienne. Le préfet interdit aussi tout survol de la zone. "On touche à nos libertés fondamentales", déplore Mélissa, du collectif Bassines non merci.

Les manifestants maintiennent tout de même le rassemblement. Mieux même, ils prévoient ce vendredi une campagne d’appels téléphoniques auprès des standards des entreprises impliquées dans la construction de la bassine de Sainte-Soline. "On invite chacun à appeler pour dire son mécontentement", ajoute Mélissa. (©photo d'illustration)

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème