Rochefort : des licenciements dans le secteur de l'aéronautique ?

Rochefort : des licenciements dans le secteur de l'aéronautique ?

Vendredi 12 juin à 08h15, par Paul Nouzarede

Le bassin aéronautique rochefortais s'apprête à connaître sa première vague massive de licenciements, selon la CGT. Déjà, à l'entreprise Métal Chrome, le directeur a annoncé le licenciement de 105 personnes, soit la moitié de l'effectif. 

Le secteur est secoué par les baisses de charge prévues à Stélia, elles-mêmes liées aux difficultés d'Airbus. Le groupe Stélia envisage d'ailleurs une baisse de 17% de sa masse salariale, a annoncé son PDG. Dans ce contexte, les autres entreprises aéronautiques rochefortaises réduisent la voilure. "Une baisse de charge de 50% à Simair et plus de 70% à Malichaud", explique Nicolas Roulin, secrétaire de l'union locale de la CGT et délégué syndical chez Simair. 


LES INTÉRIMAIRES ET LES CDD SONT LES PREMIÈRES VICTIMES

Reste maintenant à savoir si le chômage partiel jusqu'à la fin de l'année permettra, ou non, de sauver les emplois et le savoir-faire. Quoi qu'ils en soit, les premières victimes de ces inquiétudes seront les intérimaires et le CDD. "Chez Simair et Malichaud, tous les intérimaires ont été renvoyés chez eux pendant la crise", ajoute Nicolas Roulin.

Selon le syndicat, ce sont 600 emplois qui ont été perdus au cours du confinement. "Même pour les commerçants rochefortais, si ça continue comme ça, cela va être très compliqué pour eux", conclut le secrétaire de l'union locale de la CGT.

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40