Saint-Jean d'Angély : une fillette morte, sa mère grièvement brûlée

Saint-Jean d'Angély : une fillette morte, sa mère grièvement brûlée

Mercredi 13 mai à 18h37, par Paul Nouzarede

Pour l'instant, le parquet de Saintes reste assez discret sur ce qui pourrait bien être un drame familial. Une fillette de cinq ans et demi a été retrouvée morte au domicile de sa maman âgée d'une cinquantaine d'années. 

Tout débute par l'incendie ce mardi, vers 8 heures, par l'incendie d'un véhicule près de la bretelle d'accès de l'autoroute A10, sur une aire de covoiturage. Une femme (la maman de la fillette) est retrouvée grièvement brûlée à 40%, selon le communiqué du procureur de la République du parquet de Saintes, Nicolas Septe.

Mais l'affaire se double de la découverte, au domicile de la maman, du corps sans vie de la jeune fille de cinq ans et demi. Elle a été probablement étouffée, toujours selon le parquet qui évoque "un écrit" laissé par la mère. La quinquagénaire reconnaîtrait un infanticide. 


AUCUNE EXPLICATION POUR L'INSTANT

À ce stade, on ignore les motivations de ce geste. Questionnées dès ce mercredi, plusieurs sources se refusaient à toute déclaration, se bornant à indiquer que l'enquête des gendarmes de Saint-Jean d'Angély se poursuit.

En raison de son état de santé, la femme d'une cinquantaine d'années, dont on évoque un état de santé psychique fragile, n'a pas pu être entendue. La fillette, elle, devrait faire l'objet d'une autopsie dans les prochaines heures à Poitiers.

Jusqu'à présent, cette famille n'avait, semble-t-il, jamais fait parler d'elle. Et la mère n'avait aucun antécédent judiciaire selon nos informations.

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40