logo

Sondage

Croyez-vous à un nouveau confinement en 2021 ?

Meurtre du SDF à La Rochelle : le meurtrier présumé interpellé

Meurtre du SDF à La Rochelle : le meurtrier présumé interpellé

Vendredi 20 août à 17h52

faits divers

Un homme de 63 ans a été arrêté en région parisienne. Il s'est vanté d'avoir tué cinq autres hommes, selon le parquet.

L'enquête avance après le meurtre du SDF de La Rochelle le soir du 13 août. La victime avait reçu 10 coups de couteau. Le parquet indique qu’un homme a été interpellé, mis en examen et placé en détention provisoire. L’individu a été interpellé à Gentilly, en région Parisienne. C’est grâce à la médiatisation de l’affaire, que l’homme a pu être confondu.

Deux touristes se sont manifestés aux enquêteurs pour signaler qu’ils avaient été accostés, la nuit du meurtre, par un homme âgé d’une soixantaine d’années, alcoolisé et désorienté, se prénommant Patrick. Il leur a expliqué qu’il venait "de planter un homme", précise le parquet dans un communiqué, et que cela "faisait du bien". Il s’est aussi vanté d’avoir tué cinq hommes. Il a même exhibé un couteau de plongée. Les témoins ont constaté que sa main présentait des traces de sang. Ils ont quitté l’individu et ont cru à un canular.


Un casier judiciaire vide

L’individu a même appelé la police quelques minutes plus tard, expliquant être désorienté suite à une agression, et ne plus se souvenir de l’endroit où il avait stationné son véhicule. Mais les policiers n’ont rien constaté d’anormal quant à son état physique. Une perquisition a été effectuée au domicile de l’individu, et un couteau de plongée a été retrouvé.

Placé en garde à vue, il a reconnu sa présence à La Rochelle le soir des faits, il a admis avoir croisé la victime, Saïd Ghame, qu’il a reconnu sur photo. L’exploitation des caméras de vidéosurveillance a permis de reconstituer le parcours de l’individu et de la victime, qui ont passé une partie de la nuit ensemble. Le meurtrier présumé, âgé de 63 ans, est père de trois enfants, administrateur des finances publiques en arrêt maladie, ses proches l’ont décrit comme maniaco-dépressif et bipolaire, indique le parquet de La Rochelle.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème