GROS SUCCES POUR LE 80 EME BORDEAUX SAINTES

URGENT GROS SUCCES POUR LE 80 EME BORDEAUX SAINTES

Dimanche 11 mars à 20h35 dans #sports

JIMMY RAIBAUD REMPORTE L'EDITION 2018 DE BORDEAUX SAINTES

Grand Succés effectivement Paul mais il faut dire que toute l'équipe du Bordeaux Saintes Cycliste Organisation a vraiment réalisé un travail de tout premier ordre. Et l'assemblée des commissaires de course ne tarissait pas d'éloges les efforts réalisés par le staff lors du débriefing de fin de course. Pour ce qui est de la course en elle même, tous les ingrédients étaient réunis pour assister à une belle empoignade entre les 120 concurrents présents sur la ligne de départ. Des équipes de haut niveau, la course comptant pour la coupe de France des équipes de DN1, un parcours sélectif et un zest de vent pour désorganiser le peloton. Dés le coup d'envoi donné, 4 coureurs se portaient en tête Rémi Aubert du CC Etupes, Mickael Guichard du Team Pro Immo, Lucas Papillon du CR4 Chemins Roanne et Lucien Capot du Top 16. Les 4 fuyards vont compter jusqu'à 5 minutes d'avance sur le peloton dans la traversée de Montendre. Mais à l'arrière, les équipes s'organisaient et l'écart commençait à se réduire au fur et à mesure que nous approchions des premières difficultés vers St Thomas de Conac, patrie de Jacques Bossis. Lors du premier passage dans les rues de Saintes, la jonction s'opérait et un autre licencié du club de Roanne, Alexandre Jamet tentait l'aventure en solitaire autour de Fontcouverte. A l'arrière, les coups de boutoirs du peloton mettaient rapidement fin à ses illusions.
Un peloton qui explosait et se scindait en 5 groupes, et l'on retrouvait en tête 5 nouveaux prétendants à la victoire: Mathieu Burgaudeau et David Rivière de Vendée U, Kévin Geniets le champion du Luxembourg Espoirs 2016 et licencié à Chambéry, Jimmy Raibaud de Roanne, Thibaud Ferrasse de l'UC Nantes Atlantique. A l'arrière, les poursuivants puisaient dans leurs dernières forces pour revenir à l'avant. Peine perdue, cette dernière échappée était la bonne. Au sprint, Jimmy Raibaud professionnel jusqu'à la saison dernière dans les rangs de l'Armée de Terre s'imposait d'une courte longueur devant Mathieu Burgaudeau et Kévin Geniets. Jimmy Raibaud ne cachait pas sa joie lui qui a dû à regrets quitter les rangs des pros suite à l'arrêt de son équipe.
La formation de Roanne toujours à l'avant de la course de bout en bout s'adjuge le classement par équipes et prend la tête de la Coupe de France des équipes de DN1 à égalité de points avec la formation de Vendée U.

Grève à la SNCF...