logo

Sondage

Les vaccins anti-Covid, vous êtes

La Rochelle tombe face à Lyon

La Rochelle tombe face à Lyon

Dimanche 06 décembre 2020 à 19h41

sports

Le Stade Rochelais s'est incliné 22 à 18 face au LOU lors de la 11 ème journée de Top 14.

Cette courte défaite aurait pu se transformer en victoire. Dans les arrêts de jeu, les rochelais obtenaient une pénal-touche à 5 mètres de l'en-but rhodannien, malheureusement le lancer mal assuré permettait aux Lyonnais de récupérer le ballon et de l'envoyer en touche. C'en était fini du suspense qui nous a tenu en haleine durant une bonne partie de la rencontre. Si ce sont les hommes de Pierre Mignoni et David Attoub qui ouvrent le score par 2 pénalités de Wisnienski, ce sont les rochelais ensuite qui mettent la main sur le ballon. A la 23 ème minute, les maritimes enchainent une longue séquence mais échouent à 5 mètres de l'en but suite à un en avant. La rencontre voit s'alterner des phases de "gagne terrain" et des moments où les défenses bien en place des deux côtés prennent le pas sur les attaques.
A la 36 ème minute, Félix Lambey le capitaine du LOU écope d'un carton jaune. Quelques instants plus tard, sur un ballon porté, Samuel Lagrange marque le premier essai rochelais et permet à son équipe de retourner aux vestiaires en menant au score 8 à 6.
A peine revenu sur le terrain, les lyonnais écopent d'un second carton jaune, cette fois pour Mignot. Bis répetitas, les rochelais mettent en route une nouvelle phase de ballon porté et Lagrange inscrit son second essai. La Rochelle mène 15 à 6. Mais tout comme les brivistes la semaine dernière, les lyonnais ne lâchent rien. Les maritimes perdent alors un ballon en touche; il s'en suit un gros temps fort de leur adversaire et Mignot revenu de son carton jaune inscrit un essai et redonne l'avantage 16 à 15 au LOU.
Rien n'est fait, Wisnienski accentue l'écart à l'heure de jeu sur une pénalité. West lui répond deux minutes plus tard: 19 à 18. C'est encore faisable mais Wisnienski est une fois de plus dans un grand jour et profite de la moindre faute des maritimes. IL passe une dernière pénalité 22 à 18. Le reste, vous le savait déjà. Les rochelais tentent le tout pour le tout mais gaspillent leurs dernières munitions.
Malgré cette défaite toute fois bonifiée, les rochelais restent leaders devant le Stade Toulousain.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème