logo

Sondage

Les vaccins anti-Covid, vous êtes

La Rochelle mate le MHR

La Rochelle mate le MHR

Dimanche 27 décembre 2020 à 21h28

sports

Le Stade Rochelais s'impose 22 à 9 face à Montpellier. ( Vidéo: Tempête sur le stade Deflandre).

On avait parlé d'un match hivernal, il fut presque digne d'un passage du Cap Horn. Une pluie diluvienne, des rafales de vent qui ont réussi à faire s'envoler des bâches publicitaires mais au bout du compte une équipe rochelaise qui a su utiliser la météo à son profit et faire déjouer le MHR de Xavier Garbajosa. Les héraultais avaient pourtant aligner la grosse équipe. Une formation de bulldozers avec entre autre en première ligne Nariashvili, Du Plessis et Mohamed Haouas. Et pour ne rien arranger, Skelton écopait d'un carton rouge dés la 17 ème minute pour un placage avec l'épaule. Réduits à 14 et face au vent, on pensait l'affaire mal embarquée pour les Jaune et Noir et c'est tout le contraire qui va se produire.

                                                              Le MHR ne sait pas profiter du vent

 La sortie de Skelton va obliger les rochelais à se resserrer en défense. Les contacts sont rudes mais il faut tenir jusqu'à la mi temps.Les montpelliérains vont laisser passer leur chance. Non seulement, ils ne réussissent pas à profiter du vent en première période et sont même à deux doigts d'encaisser un essai suite à une relance de folie de Brice Dulin qui transperce toute la défense sur plus de quarante mètres. La Rochelle vire en tête 9 à 6 grâce à la botte experte de West qui fait des merveilles.
Dés le coup d'envoi de la seconde mi temps, Gourdon marque un essai sur une action casquette des héraultais qui commettent quatre erreurs de suite sur la même action. La Rochelle a cette fois le vent favorable et alterne les phases de jeu au pied et au raz de la mêlée. Les joueurs du MHR en perdent la tête. En avants, pertes de ballons, manque d'aggréssivité, tout y passe. De son côté West réussit encore deux pénalités dont une de 50 mètres.
La victoire sourit donc à la formation qui a su le mieux maitriser les éléments climatiques et s'adapter à l'adversaire. De bonne augure avant le déplacement samedi à Agen.



Partagez cet article

Autres articles dans le même thème