logo

Sondage

Les vaccins anti-Covid, vous êtes

Vendée Globe : Yannick Bestaven déçu après avoir perdu la tête de la course

Vendée Globe : Yannick Bestaven déçu après avoir perdu la tête de la course

Mardi 12 janvier à 14h51

sports

« On y croit toujours », nous confie sa Team Manager, Anne Combier. Le rochelais est désormais troisième du Vendée Globe.

Plus de trois semaines que Yannick Bestaven faisait la course en tête du Vendée Globe. Ce lundi soir, vers 22 heures, le rochelais a été dépassé par Charlie Dalien. Et ce mardi matin par Thomas Ruyant. Le charentais-maritime est donc désormais troisième.

Yannick Bestaven a en effet perdu du temps. La faute au manque de vent dans la zone par laquelle est passé le rochelais. Dans son journal de bord de ce mardi matin, il est paru assez abattu. "Ah putain fait chier... Allez, faut pas baisser les bras, c'est devant que ça se passe !", a-t-il confié devant sa caméra.


De la fatigue et un moral entamé

Sa Team Manager, Anne Combier, impuissante à plusieurs centaines de kilomètres sur la terre ferme, continue d'y croire. "C'est sûr que ce n'est pas facile pour lui, mais il a été fortement ralenti par un front froid", nous a-t-elle confié. "Il n'est pas loin de ses concurrents", ajoute-t-elle. Yannick Bestaven semble fatigué dans son journal de bord. "Après plus de 60 jours de course, faut avoir le moral hein... ", dit-il. 

Enfin, bon à savoir. Yannick Bestaven dispose de 10 heures et 15 minutes de bonification. Donc s'il ne termine pas en tête à l'arrivée, le gagnant de l'épreuve devra avoir au moins 10 heures et 15 minutes d'avance sur le rochelais pour s'adjuger la victoire. Sinon, Yannick Bestaven sera le grand gagnant. Réponse dans une quinzaine de jours, autour du 29 janvier pour l'arrivée aux Sables d'Olonne.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème