logo

Sondage

Davantage de TER, vous êtes

Rochefort remporte le derby face à Surgères

Rochefort remporte le derby face à Surgères

Dimanche 23 janvier à 20h39

sports

Le SAR s'impose 23 à 14 au stade Henri Robin.

Ce derby entre les deux voisins de l’Aunis était doublement primordial pour les deux équipes. Tout d’abord, il s’agissait de la revanche du match Aller où les rochefortais s’étaient imposés au stade Filippi. Les laitiers avaient cette défaite en travers de la gorge et ils étaient venus à Rochefort avec énormément d’intention. D’autre part, les deux formations avaient besoin de points en vue de prétendre à une place en phase finale. Si l’affaire n’est pas trop mal partie pour les hommes de Lorenzo Conio et Gérald Merceron, en revanche les surgériens sont cruellement à la pèche depuis le début de l’année. C’est donc dans cette ambiance tendue que débute la partie avec des rochefortais qui ont décidé de jouer face au vent. Les deux formations ont pris l’option de jouer offensivement et Surgères tient le ballon durant les cinq premières minutes. Les Rouge et Noir réagissent et obligent leur adversaire à commettre des fautes. LeBourdiec en profite pour ouvrir le score et permet à son équipe de mener 6 à 0. Un derby reste un derby même si le terme est un peu galvaudé de nos jours mais à la vingtième minute, sur une bousculade banale, une bagarre générale éclate : » Je n’avais pas vu cela depuis longtemps ! «  souriait Lorenzo Conio, le coach des avants rochefortais. En fait rien de grave si ce n’est un carton  jaune de chaque côté et des saristes qui se retrouvent un peu désorganisés et sont menés à la pause  6 à 9.
Au retour des vestiaires, Le SAR évolue à quatorze durant dix minutes et finit par encaisser un essai du pack laitier avec Perron à la finition : » On s’est dit à ce moment qu’il fallait faire bloc » déclarait le co-entraineur Charles Preira «  Mais nous sommes restés trop attentistes ». Le SCS a en effet la possibilité de faire le break mais c’est au contraire le SAR qui va alors renverser la vapeur : » Je savais que nos gars avaient moralement les ingrédients pour revenir. Ils n’ont rien lâché. Je retrouve l’équipe du mois de Septembre Octobre. Je suis très content » lâchait Lorenzo Conio au coup de sifflet final. Les saristes vont donc inscrire un premier essai quelques instants plus tard en force puis ce sera un essai de pénalité. LeBourdiec viendra ensuite aggraver l’addition par un dernier coup de pied de pénalité. Une victoire qui fait du bien dans les têtes avant le déplacement à Tulle. Côté surgérien, la déception est grande : » La saison est foutue. J’attendais plus de mes joueurs » commentait Charles Preira. A noter pour finir la blessure du talonneur Da Silva sorti à l’heure de jeu qui constitue une pièce maitresse de la première ligne rochefortaise.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème