logo DAB+

Sondage

Davantage de TER, vous êtes

Top 14: L'aventure s'arrête pour La Rochelle

Top 14: L'aventure s'arrête pour La Rochelle

Dimanche 12 juin à 19h46

sports

Les rochelais se sont inclinés 33 à 28 face à Toulouse.

Même si les rochelais ont inscrit deux essais dans les cinq dernières minutes, cette réaction d'orgueil n'a pas suffit à renverser la tendance de la rencontre. Car la copie rendu par les hommes de Ronan O'Gara, pourrait se résumer à cela: un match en permanence dans la réaction. Face à leur bête noire, les rochelais prétendaient avoir chassé leurs vieux démons. Ils voulaient attaquer la rencontre en prenant les occitans à la gorge. Au lieu de cela, ils se retrouvent menés 15 à 0 dés la fin du premier quart d'heure. Deux essais encaissés en 15 minutes avec à l'origine des mésententes dans la défense Jaune et Noir. pour commencer, Mauvaca fait une passe au cordeau pour Antoine Dupont qui transperce le rideau adverse. Repris à cinq mètres de l'en but, c'est Fouyssac qui conclut. Alerte que l'on espère sans gravité mais quatre minutes plus tard, Dupont profite d'une mésentente entre Thomas Lavault et Jérémy Sinzelle pour filer à l'essai. Le break est déjà fait. Les rochelais buttent sur la défense très haute des toulousains et ne trouvent pas de solution.

                                                                                                               Duels perdus pour les rochelais

La première réaction intervient en fin de première mi temps. Sur une pénaltouche, les maritimes imposent l'épreuve de force aux Rouge et Noirs. Liebenberg aplatit. On peut encore y croire. Au retour des vestiaires, Ronan O'Gara change très vite toute la première ligne. Bosch Reutière et Sazy font également leur entrée. Alldritt sonne la charge efface trois défenseurs et plonge en terre promise. La Rochelle revient à 21-14 au tableau d'affichage. Mais le sursaut est de courte durée. Les rochelais ne parviennent pas à remporter leurs duels et leurs attaques manquent de vitesse pour tromper la vigilance des hommes d'Ugo Mola. Pire, Gaez Mallia puis N'Tamak inscrivent deux nouveaux essais. C'est fini. Le Stade Rochelais réagit mais trop tard. En cinq minutes, Favre puis Bourgarit aplatissent à leur tour. Trop tard pour inquiéter le champion en titre. La saison s'achève sur la pelouse du stade Ernest Wallon.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème