Cozes : 12 mois de prison avec sursis pour un ex-conjoint violent

Cozes : 12 mois de prison avec sursis pour un ex-conjoint violent

Samedi 04 juillet à 11h04, par Paul Nouzarede

Dans la nuit du 2 au 3 juillet, l'ex-compagnon s'est rendu au domicile de son ex-conjointe à Cozes, alors qu'elle et leurs deux enfants dormaient. Il l'a alors réveillée, mais elle n'a pas souhaité discuter avec lui compte tenu de l'horaire. C'est alors qu'il est devenu violent. Extrêmement violent, même. Les coups de poing, coups de pied, coups de tête ont plu sur le corps de la femme. Cela lui a valu une ITT de 20 jours. 

Les enfants ont été réveillés par les bruits. L'un d'eux a tenté de s'interposer, mais son père l'a poussé. Dans sa chute, l'enfant s'est blessé au pouce, entraînant une ITT de 15 jours.


Les victimes accompagnées par une cellule

Juste après les faits, l'homme s'est enfui avec son véhicule. La femme a alors appelé la gendarmerie, qui s'est rendue sur place. Le lendemain, l'ex-conjoint a été interpellé, placé en garde à vue. Il a finalement été condamné à 12 mois de prison avec sursis, avec l'interdiction d'approcher son ex-compagne et ses enfants.

Les victimes ont été prises en charge par les gendarmes de la CLAP, la Cellule de Lutte contre les Atteintes aux Personnes, créée le 18 mai dernier au sein de la compagnie de Saintes. 

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40