Saintes : la pêche à l'aimant attire

Saintes : la pêche à l'aimant attire

actualite Mardi 20 août à 10h02

Le procédé, peu onéreux, séduit ceux qui sont attachés à la dépollution du fleuve Charente. Des kilos de ferrailles sont exhumés.

Une corde, un aimant, bien sûr, et une paire de gants, voilà tout l'attirail nécessaire à ce loisir qui a déjà convaincu une centaine d'adeptes réunis sur la page Facebook "les Neodyme Saintais". Son créateur, Kevin Pouget, espère bien aboutir à la création d'une association avant la fin de l'année. On "pêche" de tout en Charente, et parfois un butin dangereux. "Des munitions, un canon de fusil, ..." cite-t-il en exemple. Voilà pourquoi le jeune homme appelle à une réglementation pour encadrer cette pratique qui se répand. Des dizaines de structures analogues sont nées le long des cours d'eau français. (Photos K. Pouget DR)

Saintes, une grenade repêchée à l'aimant 

Article publié par Arnaud Develde

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40