Grève du 9 janvier : pompiers et syndicats ont manifesté

Grève du 9 janvier : pompiers et syndicats ont manifesté

Jeudi 09 janvier à 17h25, par Paul Nouzarede

Des manifestations ont eu lieu à Rochefort, Saintes, et la Rochelle, à l'occasion du 36ème jour de grève contre la réforme des retraites. Les sapeurs-pompiers, eux aussi, se sont mobilisés à La Rochelle dans le cadre d'un des deux rassemblements nationaux de la profession.

UNE GRÈVE PLUTÔT SUIVIE

À Rochefort, la manifestation a rassemblé plus de 800 personnes sur l'esplanade Jean-Louis Frot. Dans le rang des grévistes, beaucoup de drapeaux de la CGT, de Force Ouvrière, et quelques-uns d'Europe Écologie Les Verts. "Ras-le-bol", c'est l'expression qui est revenue le plus souvent en échangeant avec les manifestants.

À Saintes, plus de 1600 personnes se sont rassemblées devant le Palais de justice, selon la police. Le cortège est ensuite partie vers le Cours Maréchal-Leclerc, avant de se diriger vers le centre hospitalier.

UNE ACTION DES ENSEIGNANTS DE ROCHEFORT

Ce jeudi matin, devant le collège Édouard Grimaux, une quinzaine de professeurs ont organisé un "happening" devant l'établissement. Certains ne souhaitent pas faire grève, d'autres, au contraire, ont même rejoint la manifestation sur l'esplanade Jean-Louis Frot. "Tout le monde ne peut pas faire grève pour des raisons financières", explique un professeur d'éducation physique et sportive.

Tous s'accordent à dire qu'ils perdront de l'argent sur leurs pensions avec le nouveau système des retraites que souhaite mettre en place le gouvernement. "Selon les prévisions de divers simulateurs, je perdrais plus de 400 euros par mois", regrette une enseignante.

UN RASSEMBLEMENT NATIONAL DES POMPIERS À LA ROCHELLE

Les sapeurs-pompiers se sont donné rendez-vous à La Rochelle, sur la Place Verdun, pour une manifestation nationale. Dans la matinée, plus de 300 soldats du feu étaient présents dans la ville-préfecture.

Une délégation de pompiers a été reçue à la maison de la Charente-Maritime par le président du département et président de l'Assemblée des Départements de France, Dominique Bussereau. Rappelons que ce sont les départements qui financent les SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours).

Au moment de la rencontre, les pompiers se sont rassemblés devant le bâtiment. Si bien que les portes de la Maison de la Charente-Maritime ont été fermées, par précaution.

Une rencontre cordiale. Dominique Bussereau a promis de plaider la cause des sapeurs-pompiers auprès du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40