La téléconsultation médicale pour les habitants de l'agglo de Royan

La téléconsultation médicale pour les habitants de l'agglo de Royan

Lundi 06 avril à 17h25, par Paul Nouzarede

Le centre de téléconsultation est ouvert depuis ce lundi 6 avril grâce à l'agglomération et la ville de Royan. Le dispositif est temporaire, puisqu'il court jusqu'au 31 mai. (photo d'illustration).


LA MARCHE À SUIVRE

Tout le monde ne peut avoir recours au service de téléconsultation. Il faut impérativement que les patients habitent une des 33 communes de l'agglomération royannaise. Ensuite, il faut contacter le secrétariat pour prendre rendez-vous. Voici le numéro : 05 46 76 58 52. Les quatre médecins du service "Allo garde" sont disponibles du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. 

Bien sûr, pour la téléconsultation, il faut que le patient soit équipé d'une caméra, grâce à son téléphone portable, une tablette, ou un ordinateur. Il est aussi demandé de télécharger une application. Mais pas d'inquiétude, tout est correctement expliqué lorsque vous prenez rendez-vous avec le secrétariat. Un document explicatif est aussi disponible sur le site de la CARA : www.agglo-royan.fr/sante-c19


LA CONSULTATION

Pour les praticiens, la téléconsultation ne change quasiment pas leurs habitudes, comparée à une consultation classique. "Cela reste un acte habituel", explique Christophe Charrier, l'un des quatre médecins. "On écoute d'abord les doléances du patient, et on vérifie ses antécédents", poursuit le praticien. 

En revanche, l'examen clinique est un peu plus compliqué à réaliser. "On doit le faire à l’œil, donc il faut demander au patient de se déshabiller devant la caméra, ou de lui demander de prendre son pouls par exemple", détaille Christophe Charrier. Le médecin explique aussi que s'il y a un doute, alors le patient est dirigé vers un centre pour un examen physique classique. "Mais cela concerne un petit nombre de cas", conclue-t-il. 


LE PAIEMENT

Là aussi, tout a été facilité pour le patient. D'abord, le numéro de sécurité sociale est demandé lors du téléchargement de l'application. Le médecin, lui, fait un tiers-payant. Autrement dit, le patient n'avance pas les frais de la téléconsultation. Et l'intégralité des frais est pris en charge par l'assurance-maladie. 

Important à rappeler : le service de téléconsultation reste un plan B. Le patient doit d'abord contacter son médecin traitant.

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40