Rochefort : déjà 38 000 masques produits par l'usine Sereniseat

Rochefort : déjà 38 000 masques produits par l'usine Sereniseat

Lundi 04 mai à 18h00, par Paul Nouzarede

Les salariés de l'usine Sereniseat s'activent pour tenir les commandes passées par l'agglomération Rochefort-Océan et le Conseil départemental de la Charente-Maritime. À la date du lundi 4 mai, déjà 38 000 masques sont sortis de l'usine, et 9 000 sont produits chaque jour.

Deux équipes de 30 à 35 couturières, qu'on appelle des mécaniciennes, s'affairent à la confection, selon un processus mis au point en tout juste une semaine. Une prouesse pour cette entreprise spécialisée dans la confection de luxe pour les cabines de bateaux, de trains ou d'avions.



L'intérieur de l'usine Sereniseat, à Rochefort. (photo : Arnaud Develde - Demoiselle FM)


Les masques sont facturés à prix coûtant, soit 3,41 euros l'unité, un peu plus cher que la concurrence étrangère. Mais c'est le prix à payer pour fabriquer local et soutenir une industrie mise à l'arrêt par le confinement.


LE LAVAGE DES MASQUES

En théorie, les masques sont lavables 5 fois pour conserver pleinement leur efficacité. En pratique, on peut aller jusqu'à une quinzaine, voire une vingtaine de fois. "La préconisation, c'est un lavage à 60 degrés avec un séchage de 30 minutes. Mais on peut aussi le plonger dans de l'eau bouillante avec un peu d'alcool ménager", explique le directeur de Sereniseat, Denis Fourrier. 

Mais il y a une autre possibilité pour laver les masques en tissu, c'est d'utiliser un fer à repasser. "Toutes les bactéries qui pourraient se trouver dans le tissu seront aussi éliminées", ajoute Denis Fourrier.



Les ateliers de l'usine Sereniseat, à Rochefort. (photo : Arnaud Develde - Demoiselle FM)


Il ne risque pas d'y avoir de pénurie d'élastiques chez Sereniseat. L'entreprise en a fait rentrer ce lundi matin ... 50 kilomètres !

Pour ce qui est des livraisons de masques, elles se poursuivent. À Rochefort, des équipes d'élus et d'agents font du porte-à-porte dans chacun des 20 secteurs délimités de la ville. Et le Département, lui, va entamer les livraisons ce vendredi 8 mai.

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40