logo

Sondage

COVID : Prêt(e) pour un reconfinement général ?

Oléron : fin du conflit entre la municipalité de Dolus et McDonald's

Oléron : fin du conflit entre la municipalité de Dolus et McDonald's

Mardi 20 octobre à 17h27

actualite

McDonald's renonce à percevoir les pénalités que lui doit la commune en échange de l'arrêt des poursuites devant les tribunaux

Six ans. Six ans que le conflit entre la municipalité de Dolus d'Oléron et McDonald's existe. La hache de guerre semble enfin enterrée. Ce lundi soir, lors du conseil municipal, le nouveau maire, Thibault Brechkoff, a obtenu l'autorisation de signer un protocole d'accord avec le géant de la restauration rapide.

En clair, l'accord stipule que McDonald's renonce à percevoir les 53 700 euros de pénalités que lui doit la commune, en échange de l'arrêt des poursuites devant les tribunaux. "La fin d'un long combat juridique et idéologique", souligne Thibault Brechkoff, qui se réjouit aussi de soulager les finances de la commune.

Un combat débuté en 2014 par Grégory Gendre

Reste que la commune doit encore 53 700 euros à l'État, suite à sa condamnation par le Tribunal administratif de Poitiers pour avoir mis du temps à délivrer son permis de construire. Grégory Gendre, l'ancien maire alors en poste, avait mis ... 358 jours. Près d'un an.

Un conflit démarré il y a six ans. Grégory Gendre, le maire écologiste, ne voulait pas d'un McDonald's sur sa commune. Finalement, le projet est allé à son terme en décembre 2019. L'ancien maire avait alors sollicité les tribunaux pour faire valoir que les aménagements - notamment du parking - n'étaient pas conformes. "C'est dommage que tout s'arrête avec un accord passé entre avocats", peste Grégory Gendre. "L'affaire aurait pu faire jurisprudence", conclut-il.

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème