logo DAB+

Sondage

Davantage de TER, vous êtes

Rochefort : 6,5 millions d'euros pour réparer l'Hermione

Rochefort : 6,5 millions d'euros pour réparer l'Hermione

Jeudi 20 octobre à 15h18

actualite

L'association "Hermione-La Fayette lance un nouvel appel aux donateurs. Objectif : remettre à l'eau le navire en 2024.

« Sauver l’Hermione ». C’est le slogan d’une nouvelle phase essentielle pour la réplique de la frégate de La Fayette, reconstruite à Rochefort. L’association « Hermione Lafayette » a tenu jeudi 20 octobre 2022 une conférence de presse à Paris, pour faire le point sur le grand carénage, et lancer une nouvelle campagne de financement, à hauteur de 6 millions 500.000 euros.

L’Hermione est en cale sèche à Anglet depuis septembre 2021, suite à la découverte de champignons qui rongent la coque, des spores microscopiques détectées sur deux portions, à l’avant et à l’arrière. L’association "Hermione-La Fayette" a fait ses comptes, elle a donc encore besoin d’une somme conséquente pour se débarrasser du fameux champignon, changer les imposantes membrures et bordées, et remettre à l’eau la frégate.

"Nous allons avoir besoin de lever 6, 5 millions d'euros. On a besoin de le dire, d'être aidé, d'un élan populaire national et international très fort", a rappelé Emilie Beau, la directrice de l’association.


Un dixième de la coque concernée par le champignon.


L’occasion de revenir sur le champignon qui ronge la coque du navire, et de faire le point sur les travaux à l’avant et à l’arrière du bateau. Premier chiffre : 40 mètres cubes sur un total de 650, c’est le volume touché par le champignon, moins de 10 % donc. Mais voilà, cela concerne des pièces complexes, très imposantes et difficiles d’accès, à remplacer.

Yann Mauffret, président de l’entreprise "Le chantier de Guip", qui répare le bateau, précise: "On doit réparer des structures internes, on ne voit pas les pièces atteintes. On doit démonter beaucoup de choses, garder la mémoire et y aller doucement".

Un tiers du grand carénage a déjà été financé, à hauteur de 3,5 millions d’euros, avec le soutien de la Région, le Département, et l’état. Il faut donc encore 6,5 millions d’euros pour remettre à l’eau la frégate reconstruite à Rochefort. Une longue phase de travaux donc, "avec l’idée de revenir en Charente-Maritime", a rassuré le président de l’association « Hermione-La Fayette » , Marc De Briançon.

Objectif : 2024 !

Partagez cet article

Autres articles dans le même thème