Y aura-t-il un coiffeur pour Noël ?

Y aura-t-il un coiffeur pour Noël ?

economie Jeudi 30 novembre 2017 à 07h43

Après notre sujet consacré aux interdictions d'ouvrir les dimanches 24 et 31 décembre, des pistes pour sortir de cette ornière.

Sylvie Marsilly, vice-présidente de la CARO chargée de l'économie s'est rapprochée du sous-préfet de Rochefort. Selon elle, les coiffeurs de La Rochelle et Rochefort doivent saisir leur syndicat professionnel pour qu'il demande, soit l'abrogation des arrêtés (des années 60) les empêchant d'ouvrir, soit une dérogation, via la DIRRECTE. La CCIRS a par ailleurs demandé également une dérogation pour les coiffeurs concernés, une cinquantaine à Rochefort...