Saintes : le haras national vendu à un enfant de la ville

Saintes : le haras national vendu à un enfant de la ville

economie Jeudi 04 avril à 07h48

La société de publicité de Philippe Védiaud a racheté le site pour 1,2 million d'euros. Le compromis a été signé ce mercredi.

L'IFCE (Institut Français du Cheval et de l'Equitation) était contrainte de vendre, faute de moyens financiers pour gérer le site. Créé en 1846, le haras saintais s'occupait, entre autres, de la reproduction des chevaux.
D'ici quelques mois, le site servira de locaux pour la base régionale de l'entreprise de Philippe Védiaud. Des bureaux verront le jour. Et trois ou quatre postes seront ainsi créés.
L'IFCE de Saintes, lui, s'est déplacé, depuis le début de l'année, dans des bureaux au lycée agricole de Saintonge.

Ma station
Agenda
Podcasts
Le TOP 40